CAUT News « WLUFA

CAUT New Activists Workshop — November 23, 2017 / Atelier de l’ACPPU pour les nouveaux militants – 23 novembre 2017

October 13th, 2017

*** La version française suit ***

 

Memorandum 17:29

 

Date:  October 12, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers, Local and Federated Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  CAUT New Activists Workshop — November 23, 2017

 

 

 

 

The recruitment and retention of members into active volunteer service is an ongoing challenge for academic staff associations. To support this effort, the Canadian Association of University Teachers has developed a “New Activists Workshop” aimed at encouraging people on the cusp of involvement to more fully invest time and energy into their associations.

 

This fast-paced, day-long event will happen in Ottawa at the Westin Hotel on

November 23, 2017 (the day before CAUT November Council) and feature a mix of open discussion, plenary presentations and small group work. After exploring the challenges confronting academic workplaces, participants will put their new knowledge to work in a scenario-based, skills-building exercise. Topics covered include collective bargaining, grievance handling, equity, casualization, academic freedom, membership engagement, graphic design, video production, and communications and media relations. Beyond transferring specific knowledge, the event will also be an enjoyable occasion for academic staff to meet peers from across the country and generate enthusiasm and interest in association work.

 

Associations are encouraged to register a new member who is likely to move into active leadership positions in the near future. Space is limited to 20 participants, and no more than one per association. Feedback from the 2015 and 2016 workshops was incredibly positive so we are expecting another even better time this year. Early enrolment is encouraged at https://registration.caut.ca/index.php?event_id=aworkshop&language=e. The agenda is attached. For more information contact Paul Jones, CAUT Education Officer (jones@caut.ca /

613-820-2270 x181).

 

The Workshop will be conducted in English; there will be no simultaneous translation. The deadline to reserve a room at the Westin Hotel is October 23, 2017. Associations are encouraged to include workshop participants as observers to CAUT Council.

 

CAUT will provide assistance for an association’s representative on the same basis as we provide assistance for Council delegates. CAUT will cover the cost of transportation to Ottawa for one representative per association. Air travel should be booked early to take advantage of the lowest fares and no later than November 11. CAUT policy is to use unionized air carriers unless there is no other option available. Airline reservations must be made directly with CAUT̓’s travel agency, WE Travel (1-888-676-7747). WE Travel will require the booking code 6-5423 in order to make travel reservations and bill CAUT directly.

 

PLEASE NOTE: Participants will be responsible for any change fees and extra costs incurred if they request changes to travel booked.

 

CAUT subsidizes accommodation and per diem costs of associations with relatively few members based on the following formula:

 

Accommodation and per diem costs of the representative minus association membership multiplied by the number of days of the event.

 

See CAUT Policy on Reimbursement of Participants’ Expenses for CAUT Workshops for further details.

 

____________________

 

Note 17:29

 

Date :  Le 12 octobre 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs, Associations locales et fédérées

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  Atelier de l’ACPPU pour les nouveaux militants – 23 novembre 2017

 

 

 

 

Recruter et maintenir des membres intéressés par le bénévolat actif demeure un défi permanent pour les associations de personnel académique. C’est dans cet objectif que l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université a conçu un « atelier pour les nouveaux militants » destiné à encourager les personnes sur le point de s’engager dans ce sens à investir davantage de temps et d’énergie dans leurs associations.

 

Cette activité de formation accélérée d’un jour, qui se tiendra le 23 novembre 2017 à l’hôtel Westin d’Ottawa (la veille de l’assemblée du Conseil de l’ACPPU), proposera une gamme de discussions libres, de présentations en séance plénière et de séances de travail en groupes restreints. Après avoir examiné les enjeux auxquels est confronté le milieu de travail académique, les participants seront amenés à mettre leurs nouvelles connaissances en pratique dans le cadre d’un exercice de renforcement des compétences basé sur des scénarios. Les thèmes abordés comprendront notamment la négociation collective, le règlement des griefs, l’équité, la précarisation, la liberté académique, l’engagement des membres, le graphisme, la production vidéo, ainsi que les communications et les relations avec les médias. Plus qu’un transfert ciblé de savoir-faire, l’atelier offrira aux membres du personnel académique une occasion agréable de rencontrer leurs pairs de toutes les régions du pays et de partager leur enthousiasme et leur intérêt pour le travail d’association.

 

Les associations sont invitées à y inscrire un nouveau membre susceptible d’exercer un rôle de leadership actif dans un proche avenir. Le nombre de participants est limité à 20, et à un seul par association. Compte tenu des commentaires extrêmement positifs que nous avons reçus à l’égard des l’ateliers de 2015 et 2016, nous nous attendons à ce que l’édition de 2016 connaisse encore plus de succès. Nous vous encourageons donc à vous inscrire sans délai à l’adresse https://registration.caut.ca/index.php?event_id=aworkshop&language=f.  Le programme de l’atelier est joint à la présente note. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec Paul Jones, agent de la formation de l’ACPPU (jones@caut.ca ou 613-820-2270, poste 181).

 

Cette activité se déroulera en anglais, et aucun service d’interprétation simultanée ne sera assuré. La date limite pour réserver une chambre à l’hôtel Westin est le 23 octobre 2017. Nous recommandons aux associations d’inscrire les participants de l’atelier à titre d’observateurs à l’assemblée du Conseil de l’ACPPU.

 

L’ACPPU fournira une aide financière pour le représentant d’une association selon les mêmes modalités que celles prévues pour les délégués aux assemblées du Conseil. L’ACPPU assumera les frais de déplacement aller-retour entre la ville d’origine et Ottawa d’un délégué par association. Veuillez réserver vos billets d’avion le plus tôt possible afin de pouvoir bénéficier des tarifs les plus économiques et d’ici le 11 novembre. L’ACPPU a pour politique d’utiliser des transporteurs aériens dont le personnel est syndiqué, à moins que cela ne soit pas possible. Les réservations des billets d’avion doivent être effectuées par l’intermédiaire de l’agence de voyages de l’ACPPU, WE Travel (1-888-676-7747). Lorsque vous ferez vos réservations, vous devrez indiquer le code 6-5423 à WE Travel, qui facturera directement l’ACPPU.

 

NOTA : Les participants devront assumer les coûts des modifications qu’ils apportent à leur réservation, le cas échéant.

 

L’ACPPU contribue au coût de l’hébergement et des indemnités quotidiennes des délégués des associations qui comptent relativement peu de membres, selon la formule suivante :

 

Le coût total de l’hébergement et des indemnités quotidiennes du représentant à l’assemblée du Conseil moins le nombre de membres de l’association multiplié par le nombre de jours que dure l’événement.

 

Pour plus de détails, consultez la Politique de remboursement des dépenses des participants aux ateliers de l’ACPPU.

 

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés et confidentiels et il est strictement réservé à l’usage du destinataire indiqué. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, la consultation ou la reproduction même partielle de ce message et des renseignements qu’il contient est strictement interdite. Si ce message vous a été transmis par erreur, veuillez en informer l’expéditeur en lui retournant ce message.

 

Atelier de l’ACPPU pour les nouveaux militants – Programme (2017-10-12))

Note 1729 Atelier de l_ACPPU pour les nouveaux militants (2017-10-12)

CAUT New Activists Workshop – Agenda (2017-10-12)

Memo 1729 CAUT New Activists Workshop (2017-10-12)

Copibec Lawsuit against Laval University / Poursuite de Copibec contre l’Université Laval

October 12th, 2017

Memorandum 17:28

 

Date:  October 12, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers, Local, Federated and Provincial Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  Copibec Lawsuit against Laval University

 

 

 

 

CAUT has a long history of engagement with copyright issues, advocating for laws that support academic authors, teachers and researchers. CAUT is now mobilizing to defend fair copyright against Copibec, the Quebec-based publishers’ cartel which is suing Laval University in your name.

 

Copibec is incorrectly claiming that Laval University is refusing to spend money on copyright material. In fact, in 2014-15, the institution spent $12.6 million on documents for its library. In that same period Quebec universities expended more than $63 million on such acquisitions; the grand total for universities across Canada was $311 million.

 

The reality is that the hard-copy proportion of library acquisitions – for which Copibec charges a license fee to reproduce – is dwindling to the point of insignificance. In contrast, direct purchases of digital materials from publishers are booming, meaning the Copibec license duplicates existing expenditures, rendering its value minimal. The lawsuit is simply an attempt by Copibec to unjustly preserve its existing revenue stream.

 

Academic staff across Canada are implicated in this matter because Copibec has organized the lawsuit on a class-action basis. The class of people named in the action are all authors in Quebec, Canada, and the rest of the world. This captures most, if not all, academic staff in Canada.

 

CAUT is encouraging academic staff to formally remove their names from the claim. This can be done by filling out the attached form and sending it by October 16, 2017 to:

 

  1. the Clerk of the Superior Court for the district of Québec, as evidenced by the postmark, to the following address:

 

Superior Court Registry, Class action File 200-06-000179-146

Palais de justice de Québec,

300, boulevard Jean-Lesage,

Québec, Quebec,

Canada, G1K 8K6

 

  1. with copy, by e-mail to actioncollective@copibec.ca or by mail to:

 

Copibec

Class Action

606, Cathcart Street, office 810

Montreal, Quebec H3B 1K9

 

We hope that academic staff take the symbolic but important action of removing themselves from this dubious lawsuit.

 

____________________

 

Note 17:28

 

Date :  12 octobre 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs, Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  Poursuite de Copibec contre l’Université Laval

 

 

 

 

Les droits d’auteur sont depuis longtemps un cheval de bataille de l’ACPPU. Nous avons prôné l’adoption de lois favorables aux auteurs, aux professeurs et aux chercheurs universitaires. Aujourd’hui, l’ACPPU se porte à la défense du droit d’auteur équitable en s’opposant à Copibec, le regroupement d’éditeurs du Québec qui engage, en votre nom, une poursuite contre l’Université Laval.

 

Copibec prétend, à tort, que l’Université Laval refuse de dépenser pour des documents protégés par le droit d’auteur. En fait, en 2014-2015, l’Université a dépensé 12,6 millions de dollars pour enrichir sa bibliothèque. Dans la même période, au Québec, les universités consacraient plus de 63 millions de dollars à des acquisitions; pour l’ensemble du Canada, le total atteignait 311 millions de dollars.

 

La donne a changé : les bibliothèques n’achètent plus qu’une quantité négligeable de livres imprimés – pour lesquels Copibec impose des redevances en vertu d’une licence de reproduction. En revanche, les achats de documents numériques directement auprès des éditeurs connaissent une progression fulgurante. Dans ces conditions, les redevances versées dans le cadre de la licence de Copibec font double emploi avec les dépenses déjà engagées, de sorte que la licence n’a plus qu’une valeur minimale. Par sa poursuite, Copibec tente simplement de préserver injustement une source de revenus.

 

Le personnel académique au Canada est visé par cette affaire parce que Copibec a opté pour une poursuite de type action collective. Tous les auteurs québécois, canadiens et étrangers sont nommés dans l’action. La plupart, sinon tous les membres du personnel académique canadien font partie de ce groupe.

 

L’ACPPU encourage les membres du personnel académique à retirer officiellement leur nom de l’action, en remplissant le formulaire ci-joint et en l’envoyant avant le 16 octobre 2017 :

 

  1. au greffier de la Cour supérieure du district de Québec, le cachet de la poste faisant foi, à l’adresse suivante :

 

Greffe de la Cour supérieure, Dossier d’action collective 200-06-000179-146

Palais de justice de Québec,

300, boulevard Jean-Lesage

Québec (Québec)  G1K 8K6

Canada

 

  1. ainsi qu’une copie, par courriel, à actioncollective@copibec.ca, ou encore par la poste à l’adresse suivante :

 

Copibec

Action collective

606, rue Cathcart, bureau 810

Montréal (Québec)  H3B 1K9

 

Nous espérons que les membres du personnel académique retireront leur nom de cette poursuite contestable, un geste symbolique, mais important.

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés et confidentiels et il est strictement réservé à l’usage du destinataire indiqué. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, la consultation ou la reproduction même partielle de ce message et des renseignements qu’il contient est strictement interdite. Si ce message vous a été transmis par erreur, veuillez en informer l’expéditeur en lui retournant ce message.

 

Copibec Formulaire d’Exclusion

Copibec Opt_out form

Note 1728Poursuite de Copibec contre l’Université Laval (2017-10-12)

Memo 1728 Copibec Lawsuit against Laval University (2017-10-12)

CAUT Francophones’ Conference, February 23–24, 2018, Sheraton Ottawa Hotel / Conférence des francophones de l’ACPPU, 23 et 24 février 2018, Hôtel Sheraton d’Ottawa

October 5th, 2017

Memo 17:26

 

Date:  October 4, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers, Local, Federated and Provincial Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Subject:  CAUT Francophones’ Conference, February 23–24, 2018, Sheraton Ottawa Hotel

 

 

 

 

Please disseminate the conference details as broadly as possible to your members. We hope that each association will provide support for a number of representatives to attend this important event.

 

A conference overview and program, including hotel information, are available on the CAUT website at http://act.caut.ca/francophone_conference. Please note that the event will take place in French and that no simultaneous interpretation service will be provided.

 

If you have any questions or would like more information about the conference, please contact Chantal Sundaram at sundaram@caut.ca.

 

____________________

 

Note 17:26

 

Date :  Le 4 octobre 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs, Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  Conférence des francophones de l’ACPPU, 23 et 24 février 2018, Hôtel Sheraton d’Ottawa

 

 

 

 

Veuillez diffuser l’information sur le colloque le plus largement possible parmi vos membres. Nous espérons que chaque association parrainera la participation de plusieurs représentants à cet événement important.

 

Un aperçu du colloque, son programme ainsi que le formulaire d’inscription et les informations concernant l’hôtel sont disponibles sur le site web de l’ACPPU à http://act.caut.ca/francophone_conference?locale=fr. Il est à noter que cette activité se déroulera en français et qu’aucun service d’interprétation simultanée ne sera assuré.

 

Si vous avez des questions ou désirez obtenir de plus amples renseignements sur la conférence, veuillez communiquer avec Chantal Sundaram (sundaram@caut.ca).

 

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés et confidentiels et il est strictement réservé à l’usage du destinataire indiqué. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, la consultation ou la reproduction même partielle de ce message et des renseignements qu’il contient est strictement interdite. Si ce message vous a été transmis par erreur, veuillez en informer l’expéditeur en lui retournant ce message.

 

Fair Employment Week – October 23 to October 27, 2017: Make it fair! / Semaine de l’équité d’emploi – du 23 au 27 octobre 2017 : Justice pour tous!

September 15th, 2017

(la version française suit)

Memorandum 17:25

 

Date:  September 15, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers; Local and Federated Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  Fair Employment Week – October 23 to October 27, 2017: Make it fair!       

 

Fair Employment Week (FEW) is coming up fast, immediately following a CAUT National Conference on Contract Academic Staff.

 

FEW is an opportunity to:

  • raise awareness about the rise of precarious employment on campus and the unfair working conditions of one-third of academic staff in Canada; and,
  • highlight the contributions made by contract academic staff, under difficult employment conditions.

 

To help you achieve these goals and enhance your local activities and events, CAUT offers the following:

 

Posters+

A series of posters have been created to put a face on precarity. These posters make an invisible problem, visible, with arresting portraits and stories from contract academic staff.

 

 

Download and print these posters for your workplace and to share with your colleagues. We are also able to mail a limited number of copies to associations.

 

+ Tshirts, mugs and more “Make if Fair” branded material. Sign up your event on CAUT.ca and we will send you some!

 

Local Event and Activities Tips and Tools

We are inviting all associations to share their FEW events by listing them on the CAUT FEW Events webpage.  We can also generate an RSVP link to help you track your registrations and follow-up with participants.

 

Activities which have proven successful in previous years include:

  • Hold a reception or luncheon for your contract academic staff members
  • Organize a Contract Academic Staff Research Forum: Hold a forum to showcase and celebrate Contract Academic Staff’s many (mostly unpaid) contributions to the institution.
  • Set up an information table in a high-traffic area of your campus where students, faculty and staff can find out about the campaign, sign a petition or express their support through a creative action, such as a photo booth
  • Bring resolutions about your issues forward for debate and consideration by your institution’s decision-making bodies
  • Write op-ed pieces for your campus and community newspapers, radio stations and other media outlets. Invite the media to take part in FEW events
  • Encourage your contract academic staff members to share their stories on social media with the hashtag #makeitfair

 

If you are interested in organizing an event on your campus, but are not sure where to start, we are here to support you. Reach out to Christina Muehlberger to brainstorm ideas, develop a plan and receive the resources you need to engage your membership. Continue to check out the CAUT FEW webpage as we add more ideas of activities and events.

 

National Survey of Contract Academic Staff

CAUT is undertaking the first ever national survey of contract academic staff to understand their experiences in order to improve their employment conditions and inform public policy.  The survey will close on November 1, 2017. We ask all of you to forward the survey link to your CAS members. It is critically important that we hear from as many CAS as possible across the country.

 

Petition for support

Petitions are a great way to help identify supporters. You can get signatures at events or online. Remember to have a follow-up communication planned for signatories.

 

Share CAUT’s or work with CAS on your campus to develop a campus-specific petition, calling on the campus community to pledge their support for tangible bargaining gains for CAS, such as office space, benefits and seniority.

 

Please keep Christina Muehlberger informed of your plans. If you have any questions, please contact Christina by email or at 613-820-2270.

 

 

————————————————

 

Note 17:25

 

Date :   le 15 septembre 2017

 

Destinataires :   Présidents et agents administratifs; Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :   David Robinson, directeur général

 

Objet :  Semaine de l’équité d’emploi – du 23 au 27 octobre 2017 :  Justice pour tous! 

 

 

La Semaine de l’équité d’emploi (SEE) approche à grands pas, suivant immédiatement la Conférence nationale du personnel académique contractuel de l’ACPPU.

 

La SEE a pour objectifs de :

  • faire connaître l’augmentation des emplois précaires sur les campus et les conditions de travail inéquitables du tiers du personnel académique au Canada;
  • souligner l’apport du personnel académique contractuel en dépit de conditions d’emploi difficiles.

 

Afin de vous aider à réaliser ces objectifs et à rehausser le profil de vos activités et événements locaux, l’ACPPU met à votre disposition :

 

Affiches+

Une série d’affiches a été créée pour mettre des visages sur la précarité. Ces affiches rendent visible un problème invisible, grâce à des portraits et histoires saisissantes de membres du personnel académique contractuel.

 

 

Vous pouvez télécharger et imprimer ces affiches afin de les apposer dans votre milieu de travail et de les partager avec vos collègues. Nous pouvons aussi vous en faire parvenir un certain nombre, par la poste.

 

Nous avons aussi des t-shirts, tasses et d’autres articles portant le slogan « Justice pour tous ». Enregistrez votre événement sur la page Web de l’ACPPU Événements de la SEE et nous vous en enverrons quelques-uns!

 

Conseils et ressources pour vos activités et événements locaux

Nous invitons toutes les associations à faire connaître les événements qu’elles organisent pour la SEE en les enregistrant sur la page Web de l’ACPPU Événements de la SEE. Nous pouvons même générer un lien RSVP pour vous aider à suivre les inscriptions à vos événements et assurer le suivi avec les participants.

 

Les activités suivantes ont connu du succès au fil des ans :

  • Réception ou dîner pour vos membres du personnel académique contractuel
  • Piquetage d’information sur le campus, avec distribution de feuillets de la SEE ou d’autre matériel adapté à votre situation
  • Table d’information dans un lieu achalandé du campus où les étudiants, professeurs et autres membres du personnel peuvent prendre connaissance de la campagne, signer une pétition ou exprimer leur soutien par une action créative, comme une cabine photographique
  • Audience publique où les décideurs et le public peuvent entendre le témoignage de membres du personnel académique, d’étudiants et d’autres personnes quant aux difficultés auxquelles ils sont confrontés
  • Dépôt de résolutions sur vos enjeux auprès des organes de décision de votre établissement pour discussion et examen
  • Rédaction de textes d’opinion pour les journaux du campus ou de la communauté, les stations de radio et d’autres médias; invitation aux médias à prendre part aux événements de la SEE
  • Diffusion des histoires de membres du personnel académique contractuel sur les médias sociaux avec le mot-clic #justicepourtous

 

Vous aimeriez organiser un événement sur votre campus, mais ne savez pas très bien par où commencer? Nous pouvons vous aider. Communiquez avec Christina Muehlberger pour échanger des idées, élaborer un plan et recevoir les ressources nécessaires afin de mobiliser vos membres. Visitez souvent la page de la SEE de l’ACPPU qui se garnira de plus en plus d’idées d’activités et d’événements au fil des semaines.

 

Sondage national auprès du personnel académique contractuel

L’ACPPU mène un tout premier sondage national auprès du personnel académique contractuel (PAC) dans le but de mieux comprendre leurs expériences et de pouvoir ainsi améliorer leurs conditions d’emploi et éclairer les politiques publiques. La date limite pour remplir le sondage est le 1er novembre 2017. Nous vous demandons de bien vouloir faire suivre le lien vers le sondage à vos membres du PAC. Nous avons besoin du plus grand nombre de réponses possibles du PAC partout au pays.

 

Pétition pour soutien

Les pétitions sont un excellent moyen d’identifier des sympathisants. Vous pouvez obtenir des signatures lors d’événements ou en ligne, et vous assurer ensuite de faire un suivi auprès des signataires.

 

Utilisez la pétition de l’ACPPU ou élaborez-en une adaptée à la situation sur votre campus en collaboration avec votre PAC, afin d’inciter votre communauté à témoigner son soutien pour un traitement équitable du PAC notamment en matière d’espaces de bureau, d’avantages sociaux et d’ancienneté.

 

Veuillez tenir Christina Muehlberger au courant de vos plans et n’hésitez pas à communiquer avec elle par courriel ou par téléphone au 613-820-2270 pour toute question.

 

 
Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ CAUTBulletin.ca \ AcademicWork.ca

 

National Survey on Contract Academic Staff / Enquête nationale auprès du personnel académique contractuel

September 14th, 2017

Memorandum 17:23

 

Date:    September 13, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers; Local and Federated Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  National Survey on Contract Academic Staff

 

Please participate in a survey of Contract Academic Staff (CAS) in Canada

 

The Canadian Association of University Teachers is undertaking the first ever national study on the experiences of Contract Academic Staff (CAS). The research is led by Dr. Karen Foster, Associate Professor in the Department of Sociology and Social Anthropology at Dalhousie University. It will collect much needed data on the experiences of this growing academic workforce.

 

While participation is entirely voluntary, we are asking for your full participation to ensure as many CAS as possible are included in this critical study.

 

The survey is open to those who taught in the 2016-2017 academic year, at one or more Canadian post-secondary institutions (including universities, colleges, and polytechnics) and whose job is in some way non-permanent, whether your title is “contract instructor”, “contract academic staff”, a “limited-term appointment”, “part-time faculty”, “adjunct”, “sessional”, or similar.

 

The survey consists of approximately 60 questions—some multiple-choice and some open-ended—that should take approximately 30 minutes to complete. It will be open until November 1, 2017. Please circulate this survey link to all CAS and CAS associations. https://caut.limequery.org/151696?lang=en

 

Additional information on the study, data protection, confidentiality and risks of participation is accessible via a linked Informed Consent document in the survey’s introduction.

 

If you have any questions, please contact Dr. Foster (at 902-494-6751), Karen.Foster@dal.ca – email is most reliable).

 

——————————————

 

Note 17:23

 

Date :  Le 13 septembre 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs; Associations locales et fédérées

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  Enquête nationale auprès du personnel académique contractuel

 

Appel à participer à une enquête menée auprès du personnel académique contractuel au Canada

 

L’Association canadienne des professeures et professeurs d’université a entrepris la toute première enquête nationale sur l’expérience de travail des membres du personnel académique contractuel (PAC). Dirigé par la professeure agrégée Karen Foster du département de sociologie et d’anthropologie sociale de l’Université Dalhousie, ce projet de recherche permettra de recueillir des données cruciales sur ce segment en croissance de la main-d’œuvre académique.

 

Bien que la participation à l’enquête soit libre et volontaire, nous comptons fortement sur vous pour encourager le plus grand nombre possible de membres du PAC à prendre part à cet exercice d’une extrême importance.

 

L’enquête s’adresse aux personnes qui, au cours de l’année académique 2016-2017, enseignaient dans un ou plusieurs établissements postsecondaires canadiens (tels que les universités, collèges et polytechniques) et dont le poste n’était pas d’une manière ou d’une autre permanent, quel que soit le titre : chargé/chargée de cours contractuel, membre du personnel académique contractuel, membre du personnel nommé(e) à un poste de durée limitée, professeur/professeure à temps partiel, membre auxiliaire du corps professoral ou autre poste semblable.

 

Le questionnaire de l’enquête est composé d’environ 60 questions – certaines à choix multiples, d’autres, ouvertes – et devrait prendre une trentaine de minutes à remplir. Il pourra être rempli jusqu’au 1er novembre 2017. Veuillez communiquer le lien ci-après à tous les membres du PAC ainsi qu’à toutes les associations de PAC : https://caut.limequery.org/151696?lang=fr.

 

Des informations complémentaires sur l’étude, la protection des données, la confidentialité et les risques associés à la participation à l’enquête sont accessibles via le document en lien Formulaire de consentement qui se trouve dans l’introduction de l’enquête.

 

Pour toute question, veuillez communiquer avec la professeure Foster au 902-494-6751 ou à l’adresse courriel (très fiable) karen.foster@dal.ca.

 

 
Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ CAUTBulletin.ca \ AcademicWork.ca

CAUT Dedicated Service Award / Prix pour services insignes de l’ACPPU

September 7th, 2017

Memorandum 17:20

 

Date:  September 5, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers, Local, Federated and Provincial Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  CAUT Dedicated Service Award

 

The CAUT Dedicated Service Award was established to recognize exceptional service provided by individuals at the local or provincial level.  This award is granted by CAUT upon receipt of a recommendation from a local, provincial or federated association.

 

Decisions about recipients, including the criteria for receiving the award, are made by the member association.  The expectation is that individuals who are recommended for the award will be those who have been particularly dedicated members of the association and have served it with distinction.

 

Recipients of the award will:

 

  1. a)       Receive a certificate of recognition from CAUT, which will be provided to the association for presentation to the recipient; and

 

  1. b)       Have their name listed in the CAUT Bulletin, put on the CAUT web site and announced at the next CAUT Council meeting.

 

If your association would like to recommend one or more members to receive the CAUT Dedicated Service Award, please complete the Dedicated Service Award nomination form available on the CAUT website at http://www.caut.ca/about-us/awards-scholarships/lists/awards-and-scholarships/dedicated-service-award.

 

For further information regarding the award, please direct inquiries to Margaret McGovern-Potié at mcgovern@caut.ca or 613-726-5199.

 

____________________

 

Note 17:20

 

Date :  Le 5 septembre 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs, Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  Prix pour services insignes de l’ACPPU

 

 

 

 

 

Le Prix pour services insignes de l’ACPPU est décerné à des personnes qui ont fourni des services exceptionnels à l’échelle locale ou provinciale. L’ACPPU octroie ce prix conformément à la recommandation d’une association locale, provinciale ou fédérée.

 

Les décisions concernant le choix des lauréats, y compris les critères d’attribution du prix, relèvent de l’association membre. Les candidats recommandés pour le prix doivent cependant s’être particulièrement distingués en tant que membres de leur association, par leurs services insignes.

 

Les lauréats du prix :

 

  1. a)       reçoivent un certificat de reconnaissance de l’ACPPU, par l’intermédiaire de leur association;

 

  1. b)       voient leur nom publié dans le Bulletin de l’ACPPU, mentionné sur le site Web de l’ACPPU et cité à l’assemblée suivante du Conseil de l’ACPPU.

 

Les associations qui souhaitent soumettre la candidature d’un ou de plusieurs de leurs membres au Prix pour services insignes de l’ACPPU sont priées de remplir le formulaire prévu à cet effet sur le site Web de l’ACPPU [http://www.caut.ca/fr/au-sujet/prix-et-bourses/lists/prix-et-bourses/calendrier-des-r%C3%A9unions-2012].

 

Pour en savoir davantage sur le prix, veuillez vous adresser à Margaret McGovern-Potié par courriel (mcgovern@caut.ca) ou par téléphone (613-726-5199).

 

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés

We need that money//On a besoin de cet argent

August 28th, 2017

Dear activist, 

Our pre-budget submission is in and here is a scoop :)
We think that the federal government should invest in fundamental science.

Join our campaign.

CAUT is urging the government to act on the recommendations of the Naylor Report and invest $1.3 billion over 4 years.

We also made recommendations to sustain Canada’s climate research networks, invest further in Indigenous education, strengthen employment equity programs, and increase federal transfers for post-secondary education.

The next federal budget is a great opportunity for the government to show leadership and build a stronger, more resilient, and more inclusive Canada.

We count on you to spread the word and join our campaign.

We must Get Science Right!

Thanks,

Pam Foster
Director of Research and Political Action
Canadian Association of University Teachers

Fundamental Science: Advocacy and Engagement / Science fondamentale : défense des intérêts et engagement

August 17th, 2017

Memorandum 17:19

 

Date:  August 16, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers, Local, Federated and Provincial Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  Fundamental Science: Advocacy and Engagement


The Advisory Panel on Federal Support for Fundamental Science issued its final report in April 2017. Chaired by Dr. David Naylor, it provides a comprehensive analysis of the state of research in Canada and a clear road map for what needs to be done. Its key recommendation is to increase investigator-led research funding by $1.3 billion over 4 years.

 

Canada’s investment in basic research has declined over the last decade. We are in danger of losing a generation of researchers who have not been able to access funding. The future is challenging, and a more solid research foundation is key to finding solutions. It is time to get science right.

 

CAUT is undertaking a multi-pronged and sustained campaign through to Budget 2018 and beyond to see the fundamental science review recommendations implemented.

 

It is only through our combined efforts and our collective strength that we will be able to propel science to the top of the government agenda.

 

CAUT will provide ideas, resources and support to inform member conversations, engagement, and advocacy efforts at every stage.

 

We ask two things of you in the coming months:

 

You can send a letter to MPs on-line or request to meet in person.  To support members to reach out to MPs in person, CAUT has prepared some tips and templates.

 

  • Key messages for a letter or in-person meeting
  • Meet your MP Template Email Meeting Request
  • Template Thank You Email
  • Lobby Tips and Checklist
  • Twitter tips

 

This promises to be a very thorough continuation of our federal election campaign efforts to make science a vote-defining issue. The 2014/15 Get Science Right campaign contributed to the creation of the Advisory Panel on Federal Support for Fundamental Science. It is now time to push the government to act on the report recommendations.

 

Thank you for your support. We look forward to a strong, collaborative and effective working relationship in the months to come.

 

____________________

 

Note 17:19

 

Date :  Le 16 août 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs, Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :  David Robinson, Directeur général

 

Objet :  Science fondamentale : défense des intérêts et engagement

 

 

 

Le Comité consultatif sur l’examen du soutien fédéral à la science fondamentale, présidé par le Dr David Naylor, a publié en avril 2017 son rapport final qui présente une analyse détaillée de l’état de la recherche au Canada et définit clairement le cadre des priorités d’action à privilégier. Il recommande, comme mesure principale, d’augmenter de 1,3 milliard de dollars, sur quatre ans, le financement de la recherche dirigée par les chercheurs indépendants.

 

Les investissements du Canada dans la recherche fondamentale ont diminué au cours de la décennie écoulée. Nous risquons de perdre une génération de chercheurs qui ne parviennent pas à obtenir des fonds pour leurs projets. C’est un avenir rempli de défis qui s’annonce, et la mise en place d’une assise de recherche encore plus solide est essentielle à la découverte de solutions. Il est temps d’utiliser la science à bon escient.

 

L’ACPPU entreprend une campagne soutenue à plusieurs volets ayant pour but de veiller à ce que le gouvernement donne suite, dans ses budgets 2018 et suivants, aux recommandations issues de l’examen du soutien fédéral aux sciences.

 

Ce n’est que par nos efforts concertés et notre force collective que nous pourrons élever la recherche scientifique au premier rang des priorités du gouvernement.

 

L’ACPPU proposera des idées, des ressources et des mesures de soutien aux membres pour alimenter leurs débats, guider leur engagement et renforcer leurs activités de défense des intérêts tout au long du parcours.

 

Il y a deux choses que nous vous demandons de faire dans les prochains mois:

 

Vous pouvez envoyer une lettre en ligne à votre député/députée ou bien solliciter une rencontre avec lui/elle. Afin d’aider ses membres à établir le contact avec les députés en vue de les rencontrer en personne, l’ACPPU met à leur disposition une série de conseils et de modèles.

 

  • Messages clés à communiquer dans une lettre ou lors d’une rencontre en personne
  • Modèle de courriel sollicitant une rencontre avec votre député/députée
  • Modèle de courriel de remerciement
  • Conseils pour la rédaction de messages sur Twitter
  • Lobbying – Conseils et aide-mémoire

 

Cette démarche de sensibilisation poussée s’inscrit dans la continuation des efforts que nous avons déployés, lors de la dernière campagne électorale fédérale, pour faire de la recherche scientifique un enjeu électoral clé. La campagne La science à bon escient menée en 2014-2015 a contribué dans un premier temps à la mise sur pied du Comité consultatif sur l’examen du soutien fédéral à la science fondamentale. Il est maintenant temps d’inciter le gouvernement à donner suite aux recommandations du rapport du comité.

 

Nous vous remercions de votre soutien et nous comptons poursuivre avec vous une relation de collaboration solide et fructueuse dans les mois à venir.

 

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés et confidentiels et il est strictement réservé à l’usage du destinataire indiqué. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, la consultation ou la reproduction même partielle de ce message et des renseignements qu’il contient est strictement interdite. Si ce message vous a été transmis par erreur, veuillez en informer l’expéditeur en lui retournant ce message.

 

Age Discrimination / Discrimination fondée sur l’âge

May 18th, 2017

Memorandum 17:12

 

Date:  May 18, 2017

 

To:  Local, Federated and Provincial Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re:  Age Discrimination

 

Recently, CAUT has received several inquiries about age discrimination against academic staff. This memo seeks to clarify that human rights legislation across the country generally prohibits age discrimination in employment matters, but with one important exception with respect to pensions and benefits.

 

No Discrimination in Employment

Age is one of the recognized “protected grounds” in human rights legislation in Canada. This means that an employer cannot refuse to hire or promote, or refuse to continue to employ someone of legal working age because of their age.

 

Further, employers cannot discriminate by including preferences related to age in a job posting.  Similarly, they cannot ask questions connected to age during an interview or application process.  Employers are required to focus on the ability of an applicant to do a job rather than on preferences or requirements that relate to a protected ground.   For example, an employer cannot ask older candidates during a job interview when they plan to retire.  A question of this kind may be intended to weed out applicants based on their age.  This would be illegal, unless the discriminatory preference was demonstrably required for the job.

 

Job advertisements that directly or indirectly discriminate on the basis of age are prohibited under human rights law, unless the employer can demonstrate that the criteria in the advertisement are based on a bona fide occupational requirement (the “BFOR” defence).  For instance, a requirement that an applicant for a position be a recent graduate may discourage applications from older academic staff. This may amount to discrimination on the basis of age, unless such requirements are bona fide.

 

In addition, Associations should be aware that older workers may require accommodation in their employment for reasons such as disability and the need to care for an ailing spouse.

 

Mandatory Retirement

In Canada, mandatory retirement has been eliminated. However, in certain situations an employer can still enforce a fixed retirement age provided it can be justified under the BFOR defence.  Mandatory retirement has been upheld for some occupations — e.g. police, firefighters, bus drivers – where employers have demonstrated that mandatory retirement is imposed in good faith, and is necessary to ensure efficiency and safety.  For teaching and research, it is very unlikely that any mandatory retirement rule would be found legal and non-discriminatory.

 

Note, however, that retirement incentives are not discriminatory as long as an academic staff member has the option to refuse the offer and keep their job without consequences.

 

Pension and Benefits

Although age is a protected ground against discrimination, it is generally legal when insurance, pensions, and benefits programs discriminate based on a person’s age. This means that a pension or benefits program is allowed to exclude someone when they reach the age of 65.  Similarly, a pension program can require that benefits be paid out at a certain age, regardless of working status.  However, while such discrimination has been upheld by the courts, CAUT nevertheless encourages member associations and university and college employers to develop and maintain pension and benefit programs that comply with the spirit of human rights legislation.

 

If you require any further clarification about age discrimination please do not hesitate to contact the CAUT office.

 

____________________

 

Note 17:12

 

Date :  Le 18 mai 2017

 

Destinataires :  Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  Discrimination fondée sur l’âge

 

 

 

L’ACPPU a reçu récemment plusieurs demandes de renseignements concernant la discrimination fondée sur l’âge envers les membres du personnel académique. La présente note vise à expliquer clairement que les lois sur les droits de la personne en vigueur au pays interdisent de façon générale la discrimination liée à l’âge dans l’emploi, sauf dans le cas, important celui-là, des régimes de pension et d’avantages sociaux.

 

Aucune discrimination en matière d’emploi

L’âge figure parmi les motifs reconnus et protégés par la législation canadienne sur les droits de la personne. En d’autres termes, un employeur ne peut refuser un emploi ou une promotion à une personne en âge légal de travailler en raison de son âge, ni refuser de continuer à l’employer.

 

Il est interdit par ailleurs aux employeurs d’exercer une discrimination en exprimant des préférences d’âge dans une offre d’emploi. Tout comme il leur est interdit de poser des questions relatives à l’âge au cours d’une entrevue ou d’un processus de demande d’emploi. Les employeurs sont tenus de mettre l’accent sur la capacité d’un candidat à accomplir le travail plutôt que sur des préférences ou des exigences ayant trait à un motif protégé. Par exemple, un employeur ne peut, lors d’un entretien d’embauche, demander à des candidats plus âgés quand ils comptent prendre leur retraite. Ce genre de question peut avoir pour but d’écarter des candidats en raison de leur âge, ce qui serait tout à fait illégal, sauf s’il peut être démontré la nécessité de la préférence discriminatoire comme qualification requise pour le poste à pourvoir.

 

Les offres d’emploi directement ou indirectement discriminatoires en fonction de l’âge sont prohibées par la législation sur les droits de la personne, sauf si l’employeur peut faire la preuve que le critère en question dans l’annonce est une exigence professionnelle justifiée de l’emploi (la défense d’exigence professionnelle justifiée ou la défense d’EPJ). Le fait, par exemple, d’exiger que le candidat à un poste soit récemment diplômé risque de décourager la candidature de membres plus âgés du personnel académique. Ce qui constituerait de la discrimination fondée sur l’âge, sauf s’il s’agit d’exigences professionnelles justifiées.

 

De plus, les associations devraient savoir que les travailleurs plus âgés peuvent avoir besoin de mesures d’adaptation pour accomplir leur travail pour des raisons telles que l’incapacité et la nécessité de prendre soin d’un conjoint malade.

 

Retraite obligatoire

Le Canada a aboli l’âge de la retraite obligatoire. Cependant, il existe encore certaines situations où un employeur peut rendre obligatoire le départ à la retraite à un âge fixe à condition de faire valoir une défense fondée sur l’exigence professionnelle justifiée. La retraite obligatoire est permise pour certains emplois, tels que les policiers, les pompiers et les chauffeurs d’autobus, où les employeurs ont démontré que la retraite obligatoire est imposée de bonne foi et est nécessaire pour des raisons d’efficacité et de sécurité. Pour ce qui touche à l’enseignement et à la recherche, il est très peu probable qu’une règle imposant la retraite obligatoire soit jugée légale et non discriminatoire.

 

Il est à noter toutefois que les mesures d’incitation à la retraite ne sont pas discriminatoires dans la mesure où le membre du personnel académique concerné a le choix de refuser l’offre et de conserver son emploi sans subir de conséquences.

 

Régimes de pension et d’avantages sociaux

Bien que l’âge soit un motif protégé contre la discrimination, les régimes d’assurance, de pension et d’avantages sociaux peuvent généralement légitimer des pratiques discriminatoires fondées sur l’âge d’une personne. Ce qui signifie que de tels régimes peuvent cesser de protéger une personne qui atteint 65 ans. De même, un régime de pension peut exiger que les prestations soient versées à un âge donné, peu importe le statut d’emploi. Néanmoins, bien qu’une telle forme de discrimination soit confirmée par les tribunaux, l’ACPPU encourage ses associations membres ainsi que les universités et collèges employeurs à mettre en place des régimes de pension et d’avantages sociaux qui respectent l’esprit des lois sur les droits de la personne.

 

Si vous désirez de plus amples renseignements sur la discrimination fondée sur l’âge, n’hésitez pas à communiquer avec le secrétariat de l’ACPPU.

 

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés et confidentiels et il est strictement réservé à l’usage du destinataire indiqué. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, la consultation ou la reproduction même partielle de ce message et des renseignements qu’il contient est strictement interdite. Si ce message vous a été transmis par erreur, veuillez en informer l’expéditeur en lui retournant ce message.

 

CAUT’s 5th Contract Academic Staff Conference / 5e Conférence du personnel académique contractuel de l’ACPPU

May 18th, 2017

Memorandum 17:11

 

Date:  May 17, 2017

 

To:  Presidents and Administrative Officers, Local, Federated and Provincial Associations

 

From:  David Robinson, Executive Director

 

Re: CAUT’s 5th Contract Academic Staff Conference, October 20-21, 2017, Courtyard Marriott Toronto Downtown

 

CAUT’s 5th Contract Academic Staff Conference will bring together regular and contract academic staff association activists from across the country to discuss and develop ways to more effectively boost our ability to fight for core employment rights and achieve parity between contract and full-time colleagues. The conference focuses on ways to better mobilize members, negotiate and enforce stronger collective agreement language, and incorporates hands-on skills-training to equip participants with the campaign tools necessary to help associations and their members advance fairness and good jobs in the academic workplace.

 

Please circulate the information about this event widely among your membership.  We hope that each association will sponsor several representatives to this important event.

 

The overview and agenda, as well as the registration form and hotel information are available on the CAUT website at http://www.caut.ca/calendar/2017/10/20/default-calendar/contract-academic-conference. The conference will be conducted in English; there will be no simultaneous translation.

 

If you have any questions or would like more information, please contact Rob Johnson (johnson@caut.ca).

 

____________________

 

Note 17:11

 

Date :  Le 17 mai 2017

 

Destinataires :  Présidents et agents administratifs, Associations locales, fédérées et provinciales

 

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

 

Objet :  5e Conférence du personnel académique contractuel de l’ACPPU, 20 et 21 octobre 2017, Hôtel Courtyard Marriott Downtown de Toronto

 

 

 

 

 

La 5e Conférence du personnel académique contractuel de l’ACPPU réunira en octobre prochain des militants permanents et contractuels d’associations de personnel académique de partout au pays pour débattre et cerner des moyens de renforcer plus efficacement notre capacité à lutter pour nos droits fondamentaux en matière d’emploi et à atteindre la parité entre les membres contractuels et leurs collègues à temps plein. En plus de mettre l’accent sur les façons de mieux mobiliser les membres et de négocier et d’appliquer des dispositions plus fermes dans les conventions collectives, la conférence comportera des activités de formation pratique destinées à familiariser les participants avec les outils de campagne nécessaires pour aider les associations et leurs membres dans leur démarche en vue de faire progresser l’équité et d’assurer de bons emplois en milieu académique.

 

Veuillez diffuser l’information sur la conférence le plus largement possible parmi vos membres. Nous espérons que chaque association parrainera la participation de plusieurs représentants à cet événement important.

 

Un aperçu de la conférence, son programme ainsi que le formulaire d’inscription et les informations concernant l’hôtel sont disponibles sur le site web de l’ACPPU à http://www.caut.ca/fr/calendrier/2017/10/20/default-calendar/conf%C3%A9rence-du-personnel-acad%C3%A9mique-contractuel. Il est à noter que cette activité se déroulera en anglais et qu’aucun service d’interprétation simultanée ne sera assuré.

 

Si vous avez des questions ou désirez obtenir de plus amples renseignements sur la conférence, veuillez communiquer avec Rob Johnson (johnson@caut.ca).

 

 

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-2417
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \ @caut_acppu

 

NOTICE: This message is reserved strictly for the use of the individual or organization to whom it is addressed and it may contain privileged and confidential information. Access, copying or re-use of any information contained therein by any other person is not authorized. If you are not the intended recipient please notify us immediately by returning the message to the originator.

 

AVIS : Ce message peut contenir des renseignements privilégiés et confidentiels et il est strictement réservé à l’usage du destinataire indiqué. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, la consultation ou la reproduction même partielle de ce message et des renseignements qu’il contient est strictement interdite. Si ce message vous a été transmis par erreur, veuillez en informer l’expéditeur en lui retournant ce message.