WLUFA

Novel Coronavirus (COVID-19) / Nouveau coronavirus (COVID-19)

Memorandum 20:12

Date:  March 11, 2020

To:   Presidents and Administrative Officers; Local, Federated and Provincial Associations

From:  David Robinson, Executive Director

Re:  Novel Coronavirus (COVID-19)

CAUT is actively monitoring the novel coronavirus (COVID-19) global outbreak. The Public Health Agency of Canada (PHAC) has currently assessed the risk as low for Canadians. However, the situation is developing rapidly and as the outbreak becomes an increasingly global threat, colleges and universities have been developing preventative plans in the event of a serious local emergence of the virus. As we are witnessing in other jurisdictions, such infection control plans may include closures, provisions for online instruction, and the cancellation of conferences, study abroad programs, and other campus events. It is critical that academic staff associations be actively involved in the development of these institutional response plans, as decisions taken will have an impact on the curriculum, methods of instruction, and other educational matters affecting the work of academic staff.

Academic staff associations should ensure that administrations are prepared to respond appropriately to protect staff and students in the event of an outbreak of COVID-19. To assist with this, the World Health Organization has produced an information sheet on steps to take in preparing workplaces for possible outbreaks.

With respect to upcoming CAUT events, including April Council, we are proceeding as scheduled at this time. As of today, there are no confirmed or presumptive positive cases of COVID-19 in Ottawa. However, we are asking attendees to take appropriate cautionary measures. If you have recently visited regions where an outbreak is occurring, or have been on a cruise ship, you are requested to self-quarantine for 14 days following your return to Canada. All travellers returning to Canada from other regions should monitor their health for 14 days and contact public health authorities if they become ill.

To reduce the spread of the novel coronavirus and other infections, PHAC recommends that you:

  • Wash your hands often with soap and water, or use hand sanitizer
  • Avoid touching your eyes, nose, and mouth unless you have just washed your hands with soap
  • Cover your cough and sneeze with a tissue or into your arm, not your hand
  • Stay home if you are sick
  • Avoid visiting people in hospitals or long-term care centres if you are sick 
  • Get your flu shot if you haven’t already as the flu virus is still circulating in Canada

CAUT will continue to monitor the situation closely and follow the advice of PHAC and Ottawa Public Health. We will provide further updates as they become available.

____________________

Note 20:12

Date :  Le 11 mars 2020

Destinataires :  Présidents et agents administratifs; Associations locales, fédérées et provinciales

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

Objet :  Nouveau coronavirus (COVID-19)

L’ACPPU surveille de près l’évolution de l’éclosion du nouveau coronavirus (COVID-19) à travers le monde. À l’heure actuelle, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) évalue le risque pour la santé publique comme étant faible pour la population du Canada. Cependant, la situation progresse rapidement et, à mesure que la menace de risque pandémique se répand, les collèges et les universités s’emploient à dresser des plans de prévention en cas d’émergence critique du virus à l’échelle locale. Comme nous l’observons actuellement dans d’autres régions, les mesures de lutte contre l’infection comprennent entre autres les fermetures des établissements, l’accès à l’enseignement en ligne et l’annulation de conférences, de programmes d’études à l’étranger et de divers événements et activités sur les campus. Il est crucial que les associations de personnel académique s’engagent à fond dans l’élaboration de ces plans d’intervention institutionnels en raison de l’incidence profonde des décisions qui seront prises sur les programmes d’études, les méthodes d’enseignement et les autres questions pédagogiques qui touchent le travail du personnel académique.

Les associations de personnel académique doivent veiller à ce que les administrations de leurs établissements soient en mesure d’intervenir de façon appropriée pour assurer la protection du personnel et des étudiants en cas d’éclosion du COVID-19. Pour faciliter ce processus, l’Organisation mondiale de la santé a produit des informations et conseils sur les mesures à prendre pour préparer nos milieux de travail en cas d’éclosion du virus.

Pour ce qui est des événements à venir de l’ACPPU, notamment l’assemblée du Conseil en avril, nous continuerons pour l’instant à nous en tenir au calendrier prévu. Même si, à ce jour, il n’y a aucun cas positif confirmé ou présumé du COVID-19 à Ottawa, nous demandons aux participants de prendre les précautions qui s’imposent. Si vous vous êtes récemment rendus dans des régions où une éclosion est en cours ou si vous avez voyagé à bord d’un navire de croisière, vous devez vous mettre en quarantaine pendant 14 jours dès votre retour au Canada. Tous les voyageurs qui rentrent au Canada en provenance de l’étranger doivent surveiller leur santé pendant 14 jours et contacter les autorités de santé publique s’ils tombent malades.

Afin de réduire la propagation du nouveau coronavirus et d’autres infections, l’ASPC recommande de prendre les mesures suivantes :

  • Lavez-vous les mains souvent avec de l’eau et du savon, ou utilisez un désinfectant pour les mains
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche sans vous être d’abord lavé les mains avec du savon
  • Toussez ou éternuez dans un papier-mouchoir ou dans le creux de votre bras, et non dans votre main
  • Restez à la maison si vous êtes malade
  • Évitez de rendre visite aux personnes dans les hôpitaux et dans les centres de soins de longue durée si vous êtes malade
  • Faites-vous vacciner contre la grippe si vous ne l’avez pas encore fait, car le virus de la grippe est toujours bien présent au Canada

L’ACPPU continuera de surveiller de près la situation et de suivre les directives de l’ASPC et de Santé publique Ottawa. Nous vous tiendrons au courant des faits nouveaux.

Scroll to top