Laurentian University – an Update and Action / Université Laurentienne – mise à jour et action

* La  version  française suit **

Memorandum 21:13

Date:  March 16, 2021

To:   Local, Federated and Provincial Associations

From:  Brenda Austin-Smith, President

Re:  Laurentian University – an Update and Action

Laurentian University received insolvency protection under the Companies’ Creditors Arrangement Act (CCAA) on February 1. Laurentian University’s financial problems and this unprecedented move by the administration could significantly and detrimentally affect academic staff rights. 

CAUT is working closely with the Laurentian University Faculty Association (LUFA), providing expert and financial support to the legal and mediation proceedings, communications assistance to get key messages in the media, and arranging lobbying meetings with MPs and Senators. Our goal is to ensure the best outcomes for academic staff and students, and uphold principles of collegial governance, academic freedom, tenure, and the collective agreement. 


While there is no doubt that Laurentian’s administration must be held to account for serious financial missteps and egregious lack of transparency, collective efforts must be made to address other factors that led to this situation, including the lack of adequate public funding and failures of collegial governance.

Together with LUFA, national unions representing post-secondary education workers, and the Canadian Federation of Students, CAUT is calling on the federal government to provide immediate financial assistance to Laurentian, particularly given its bilingual and tricultural mandate. At the same time, we are urging Ottawa to work with the provinces to meet the funding needs of all our universities and colleges. 


Please join CAUT in showing solidarity with LUFA.

1.    Ask your members to send a letter to the federal government. 

Share the message below with your membership:

Laurentian University in Sudbury, Ontario is the first public university to declare insolvency. Please take a moment to lend your voice by asking the federal government to step up. The federal government can assist through its support for Official Languages and Indigenous education, research and core operating funds. It can show leadership by working with the provinces to develop and fund a plan for post-secondary education as it has for childcare, housing and health care. Please take two minutes to sign this letter.

If sharing on social media, tag @LUFA_APPUL and use #cdnpse and #FundLU.

2.    Sign a CAUT letter of solidarity to LUFA by March 22

The Laurentian University Faculty Association (LUFA) represents over 600 academic staff and has been a tireless defender of its members and professional rights.

Please join CAUT in sending a strong message of encouragement and solidarity to the LUFA Executive for their extraordinary efforts in this stressful situation. You can do this by sending an email to acppu@caut.ca by Monday, March 22 noting your association’s support for LUFA.

Dear LUFA Executive,

Academic staff associations across the country recognize your long-standing and extraordinary efforts and stand in solidarity with you as you work tirelessly through this outrageous and unprecedented process to protect jobs and the academic integrity of Laurentian.


We join in expressing strength and solidarity. We will lend our voice and support as your fight is our fight to uphold widely recognized principles and processes of financial exigency to protect academic integrity, tenure, collegial governance, academic freedom and institutional autonomy.


Signed by,

If you have any questions please reach out to Pamela Foster, Director of Policy and Communications, at foster@caut.ca.

____________________

Note 21:13

Date :  16 mars 2021

À :  Associations locales, fédérées et provinciales

De :  Brenda Austin-Smith, présidente

Objet :  Université Laurentienne – mise à jour et action

L’université Laurentienne bénéficie depuis le 1er février d’une protection en cas d’insolvabilité en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). Les difficultés financières de l’Université Laurentienne et cette décision sans précédent de l’administration pourraient avoir des effets de taille, autant que regrettables, sur les droits du personnel postsecondaire.

L’ACCPU travaille en étroite collaboration avec l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) et apporte un appui financier et d’expert aux procédures juridiques et de médiation ainsi qu’une aide en matière de communications pour acheminer aux médias les messages importants; elle organise en outre des rencontres de lobbying avec les députés et sénateurs. Notre objectif est de garantir les résultats les meilleurs pour le personnel académique et les étudiants tout en faisant valoir les principes de gouvernance collégiale, de liberté académique et de titularisation, ainsi que la convention collective.


Il est évident que l’administration de l’Université Laurentienne doit être tenue de rendre des comptes pour les graves erreurs financières et l’extrême absence de transparence, mais des efforts collectifs s’imposent afin de s’attaquer aux autres facteurs qui ont abouti à cette situation, notamment l’absence de financement public adéquat et les défaillances de la gouvernance collégiale.

De concert avec l’APPUL, les syndicats nationaux représentant les travailleuses et travailleurs de l’enseignement postsecondaire et la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, l’ACCPU demande au gouvernement fédéral d’offrir immédiatement une aide financière à l’Université Laurentienne, particulièrement compte tenu de son mandat bilingue et triculturel. En même temps, nous pressons Ottawa d’œuvrer de concert avec les provinces pour répondre aux besoins de financement de l’ensemble de nos universités et collèges.

Nous vous prions de vous joindre à l’ACCPU et de manifester votre solidarité avec l’APPUL.

  1. Veuillez demander à vos membres d’envoyer une lettre au gouvernement fédéral. 

Prière de partager le message qui suit avec vos membres :

L’Université Laurentienne de Sudbury (Ontario) est la première université publique à déposer une déclaration d’insolvabilité. Veuillez prendre un instant pour prêter votre voix et demander au gouvernement fédéral d’agir. Le gouvernement fédéral peut prêter assistance car il soutient les langues officielles et les Autochtones sur les plans du financement de l’enseignement, de la recherche et du fonctionnement de base. Il peut faire preuve de leadership en œuvrant avec les provinces et élaborer et financer un plan pour l’enseignement postsecondaire comme il l’a fait pour les services de garde, le logement et les soins de santé. Veuillez prendre deux minutes pour signer cette lettre.

Si vous la partagez dans les médias sociaux, utiliser la balise @LUFA_APPUL ainsi que #cdnpse et #FundLU.

  1. Signer une lettre de solidarité de l’ACCPU envers l’APPUL d’ici le 22 mars.

L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) représente les 600 membres du personnel académique et est le défenseur infatigable de ses membres et de leurs droits professionnels.

Nous vous prions de vous joindre à l’ACCPU et d’envoyer un message clair d’encouragement et de solidarité à la direction de l’APPUL pour ses efforts extraordinaires dans cette situation des plus stressantes. Vous pouvez également le faire en envoyant un courriel à acppu@caut.ca au plus tard le lundi 22 mars, en faisant valoir le soutien de votre association à l’APPUL.

Distingués membres de la direction de l’APPUL,

Les associations de personnel académique de l’ensemble du pays tiennent à souligner les efforts extraordinaires que vous déployez de longue date et expriment leur solidarité avec vous tandis que vous œuvrez sans faiblir dans ce processus scandaleux et sans précédent afin de protéger les emplois et l’intégrité institutionnelle de l’Université Laurentienne.


Nous nous joignons à vous pour exprimer fermement notre solidarité. Nous vous prêterons notre voix et notre soutien, car votre lutte, qui est aussi la nôtre, est de maintenir les principes et mécanismes largement reconnus de l’exigence financière pour protéger l’intégrité académique, la titularisation, la gouvernance collégiale, la liberté académique et l’autonomie institutionnelle.


Signé par,

Si vous avez des questions, veuillez écrire à Pamela Foster, directrice, Politique et Communications, à l’adresse foster@caut.ca.


Text

Description automatically generated with low confidence
Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-7244
CAUT.ca \ Facebook.com/caut.acppu \@caut_acppu

Scroll to top