WLUFA

Support for research welcome but further expansion of the wage subsidy program needed / Bravo pour le soutien à la recherche, mais il faut aussi élargir le programme de subvention salariale

* La  version  française suit **

Support for research welcome but further expansion of the wage subsidy program neededThe Canadian Association of University Teachers (CAUT) welcomes the recent announcement from the federal government of $450 million in further support to the research community, but remains concerned that public universities and colleges remain ineligible for the federal wage subsidy.

“The funds are good news for health researchers and institutions affected by the COVID-19 pandemic,” says CAUT Executive Director David Robinson. “The health research sector was faced with massive layoffs, and we are pleased to see that the federal government has worked to fix what was a very significant gap in their wage subsidy program.”

The new announcement included extending wage support to university and health research institutes that are funded through industry and philanthropic donations of up to 75 per cent per individual to a maximum of $847 a week. These institutes are also eligible for up to 75 per cent of costs to maintain and restart essential research-related activities such as safe storage of dangerous substances and restarting data sets.

The federal government also announced an expansion of the wage subsidy program to include non-public educational and training institutions. The wage subsidy program still does not apply to public universities and colleges. 

“It is troubling that private educational institutions are eligible for the wage subsidy, but public ones are not,” said Robinson. “Our public institutions across the country are also facing significant challenges. The federal government needs to do more to help the hundreds of thousands of workers that universities and colleges employ and the students they support”.

Read the article online

___________________

Bravo pour le soutien à la recherche, mais il faut aussi élargir le programme de subvention salarialeL’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU) se réjouit de l’annonce récente du gouvernement fédéral d’une nouvelle enveloppe de 450 millions de dollars en appui aux chercheurs, mais elle continue de trouver préoccupant que les universités et collèges publics n’aient toujours pas droit à la subvention salariale fédérale.

« Les fonds sont une bonne nouvelle pour les chercheurs en santé et les établissements qui subissent le contrecoup de la pandémie de COVID-19, souligne le directeur général de l’ACPPU, David Robinson. Le secteur de la recherche en santé a dû procéder à des mises à pied massives et nous sommes heureux de voir que le gouvernement fédéral ajuste ce qui était une lacune très importante dans son programme de subvention salariale. »

La nouvelle annonce comprend une prolongation de l’aide aux universités et aux instituts de recherche en santé qui sont financés par l’industrie et par des dons philanthropiques, plafonnée à 75 % par personne pour un maximum de 847 $ par semaine. Ces instituts ont également droit jusqu’à 75 % des coûts de poursuite et de redémarrage d’activités essentielles liées à la recherche, comme l’entreposage sécurisé de substances dangereuses et le redémarrage d’ensemble de données.

Le gouvernement fédéral a également annoncé l’élargissement du programme de subvention salariale aux établissements d’enseignement et de formation privés. Le programme de subvention salariale n’est toujours pas ouvert aux universités et collèges publics.

« Il est préoccupant que les établissements d’enseignement privés aient droit à la subvention salariale, mais pas les établissements publics, ajoute David Robinson. Nos établissements publics sont eux aussi aux prises avec de grandes difficultés dans tout le pays. Le gouvernement fédéral doit en faire plus pour aider les centaines de milliers de travailleurs que les universités et collèges emploient et les étudiants qu’ils soutiennent. »

Lire l’article en ligne 

cid:F7A00C18-033F-44B3-BC2B-480BE585D320



Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d’université
2705, promenade Queensview Drive, Ottawa (Ontario) K2B 8K2
Tel \ Tél. (613) 820-2270 | Fax \ Téléc. (613) 820-7244
CAUT.ca \ //Facebook.com/caut.acppu \@caut_acppu

Scroll to top