CAUT Memorandum 21:18

PDF Versions of the memo follow below

Date:  March 31, 2021

To:  Presidents and Administrative Officers; Local, Federated and Provincial Associations

From:  David Robinson, Executive Director

Re:  Update to Federal Policy Statement on Research Security

The Government of Canada issued an update to their Research Security Policy Statement on March 24, in response to perceived threats of foreign interference and espionage. The Statement is calling on researchers to take extra precautions to safeguard their knowledge development, data, and intellectual property.

The government’s Statement places emphasis on research theft and recent cyber threats to COVID-19 research—such as phishing campaigns, ransomware, and exploiting teleworking connections—and encourages members of the research community to use the Safeguarding Your Research web portal to access tools, information, and links to resources. The web portal also includes case studies, assessment worksheets, and steps to mitigate economic and geopolitical risks in sensitive research projects.

By summer 2021, the Government of Canada – Universities Working Group aims to develop specific risk guidelines to integrate national security considerations into the evaluation and funding of research partnerships. To this, the Tri-Agency research granting councils and the Canada Foundation for Innovation are reviewing their security policies and procedures to assist researchers in protecting their proprietary knowledge and innovative work.

CAUT is seeking a balanced approach to research security, one that addresses legitimate concerns about national security and espionage without leading to increasing restrictions on and threats to the global exchange of scientific research.

CAUT will continue to monitor and keep members apprised of further updates. If you have questions, would like to raise an issue, or require further information, please contact Pam Foster, Director of Policy and Communications, at foster@caut.ca.

————

Note 21:18

Date :  Le 31 mars 2021

Destinataires :  Présidents et agents administratifs; Associations locales, fédérées et provinciales

Expéditeur :  David Robinson, directeur général

Objet :  Mise à jour de l’Énoncé de politique sur la sécurité de la recherche du gouvernement fédéral

Le gouvernement du Canada a publié une mise à jour de son Énoncé de politique sur la sécurité de la recherche le 24 mars dernier, en réponse aux menaces présumées d’ingérence étrangère et d’espionnage. L’Énoncé encourage les chercheurs à prendre des précautions supplémentaires pour protéger leur savoir, leurs données et leur propriété intellectuelle.

L’Énoncé du gouvernement met l’accent sur le vol de travaux de recherche et les récentes cybermenaces visant les travaux de recherche sur la COVID-19 – comme les campagnes d’hameçonnage, les rançongiciels et l’exploitation des connexions de télétravail –, et incite les membres du milieu de la recherche à utiliser le portail Web Protégez votre recherche pour accéder à des outils, des informations et des liens vers des ressources. Ce portail Web contient également des études de cas, des fiches d’évaluation et des mesures visant à atténuer les risques économiques et géopolitiques liés aux projets de recherche sensibles.

D’ici l’été 2021, le groupe de travail mixte du gouvernement du Canada et des universités entend élaborer des lignes directrices précises sur les risques afin d’intégrer des considérations de sécurité nationale dans l’évaluation et le financement des partenariats de recherche. À cette fin, les trois conseils subventionnaires de la recherche et la Fondation canadienne pour l’innovation sont à revoir leurs politiques et procédures de sécurité afin d’aider les chercheurs à protéger leur propriété intellectuelle et leurs travaux novateurs.

L’ACPPU souhaite adopter une approche équilibrée en matière de sécurité de la recherche, une approche qui répond aux préoccupations légitimes concernant la sécurité nationale et l’espionnage, sans entraîner des restrictions et des menaces croissantes sur les échanges internationaux de connaissances scientifiques.

L’ACPPU continuera de suivre l’évolution de la situation et tiendra ses membres au courant de toute nouvelle mise à jour. Si vous avez des questions, si vous souhaitez soulever un enjeu ou si vous avez besoin de plus amples informations, veuillez contacter Pam Foster, directrice des politiques et communications, à foster@caut.ca.

Scroll to top